Membres

Maxime Bérubé

Maxime est professeur en Science forensique au Département de Chimie, biochimie et physique de l’Université du Québec à Trois-Rivières.  Ses intérêts de recherche portent principalement sur le traitement de données numériques, l’enquête et le renseignement, la sécurité nationale et l’extrémisme violent.

Louis Chartrand

Louis est chercheur postdoctoral à l’Université de Pittsburgh et chercheur associé au département de philosophie de l’UQAM. Il étudie notamment la variation des concepts philosophiques à travers les cultures dans le cadre du Geography of Philosophy Project (http://go-philosophy.com), en se basant sur des corpus de données textuelles et sur des réseaux de relations sémantiques.

Site web : http://louis.philotech.org

François Desrochers

François est doctorant en sociologie à l’Université York.

Eduardo Firak Cordero

Eduardo est doctorant en sciences de l’environnement à l’UQAM. Ses intérêts portent notamment sur les réseaux impliqués dans l’agriculture durable et l’entrepreneuriat.

Marc Fraser

Marc est chercheur postdoctoral en santé environnementale à l’Université TÉLUQ. Il détient un doctorat en biologie (Toxicologie) de l’Institut national de la recherche scientifique – Institut Armand-Frappier. Ses recherches portent sur l’impact des contaminants environnementaux sur la santé humaine des communautés en contexte minoritaire.

Olivier Gaudet

Olivier est doctorant en psychologie à l’UQAM. Il s’intéresse à l’interaction entre l’estime de soi, les amitiés et la popularité à l’adolescence. Ses recherches doctorales ciblent les effets de la popularité de la clique et ceux de la popularité des membres dans la clique (être leader ou non) sur l’estime de soi des adolescents.

Marie-Savane Goyette

Marie-Savane est doctorante en santé communautaire à l’Université Laval. Ses intérêts de recherche portent sur les collaborations intersectorielles et l’organisation des services de santé entourant les services éducatifs périnataux. Son projet d’étude vise à évaluer les impacts des mesures liées à la COVID-19 sur la transformation des services de soutien en période périnatale et la mise en œuvre des collaborations intersectorielles à même les réseaux de deux établissements de santé intégrés de santé et de services sociaux.

Philippe Haineault

Philippe est étudiant au baccalauréat en communication à l’UQAM. Il s’intéresse aux organisations de type communautaire, particulièrement comment les communautés apparaissent et se perpétue, aux questions d’identités sociales et à l’intervention en milieu organisationnel sur les problèmes liés aux valeurs.

Chris Hurl

Chris est professeur au Département de sociologie et anthropologie de l’Université Concordia.

Juliette Jarvis

Juliette détient une maîtrise en criminologie de l’Université de Montréal et est chargée de cours à l’Université de Montréal. Elle œuvre également auprès d’organismes non gouvernementaux et d’équipes de recherche comme consultante ou professionnelle de recherche. Ses intérêts portent particulièrement sur les thèmes de la prévention de la violence et de la criminalité, incluant l’apport des analyses de réseaux sociaux pour l’analyse de la délinquance juvénile, des organisations criminelles et de la criminalité financière, ainsi que le développement social et communautaire.

Kevin Kaiser

Kevin est doctorant en philosophie à l’Université de Montréal. Ses travaux portent sur les diverses conceptualisations de la recherche interdisciplinaire, particulièrement pour les cas d’interdisciplinarité en sciences biologiques. En ce sens, il s’intéresse aux approches réseaux dans la modélisation des dynamiques entre disciplines en science.

Valérie L’Heureux

Valérie est doctorante en analyse sociale et culturelle au département d’anthropologie et de sociologie à l’Université Concordia. Elle responsable de l’analyse des réseaux sociaux sur trois projets de recherche portant sur le philantrocapitalisme en Afrique, les partenariats publics-privés ainsi que la modernisation des services municipaux en Ontario. Sa thèse doctorale porte sur la gestion des relations internes et externes des réseaux de plaidoyer transnationaux oeuvrant dans le secteur des droits de la communications.

Marie Langevin

Marie est professeure au Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale de l’UQAM. Une part de ses travaux portent les réseaux dans les champs du développement international et de la philanthropie.

Mélanie Lefrançois

Mélanie est professeure au département d’organisation et de ressources humaines de l’UQAM. Ses travaux visent à démontrer la contribution de l’analyse des réseaux sociaux dans le champ de la santé et sécurité du travail (SST) autant pour analyser des problématiques de santé au travail que planifier et évaluer les interventions sur ces enjeux.

Florence Lussier-Lejeune

Florence est doctorante en science, technologie et société à l’UQAM.

Pierre Mongeau

Pierre est professeur au département de communication sociale et publique de l’UQAM et co-directeur du Groupe-Réseaux.

Kevin Morin

Kevin est doctorant en études urbaines à l’INRS – Urbanisation Culture Société.

Carlo Morselli

Notre collègue Carlo Morselli  est décédé le 14 octobre 2020. Il était professeur à l’École de criminologie de l’Université de Montréal.  Sa contribution à l’analyse de réseau en criminologie est inestimable et son dynamisme nous manquera.

Philippe Nazair

Philippe est professionnel de recherche au Bureau des Initiatives Numériques du CIRST (Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie). Il oeuvre au développement des sciences sociales computationnelles, notamment en veillant à la gestion, à l’analyse et à la visualisation de données pour plusieurs équipes de recherche.

Anne-Marie Nolet

Anne-Marie détient un doctorat en criminologie et est chargée de cours à l’École de criminologie de l’Université de Montréal. Elle mobilise l’analyse de réseaux pour l’étude de trois phénomènes : la délinquance et la sortie de délinquance, la violence conjugale, ainsi que la recherche partenariale.

Louis Renaud-Desjardins

Louis est agent de recherche au Bureau des Initiatives Numériques du CIRST. Il s’intéresse à tous les aspects numériques qui touchent la recherche dans les sciences humaines. Il a récemment travaillé sur le réseau des employés d’Enron et sur celui des relations entre les thinktanks canadiens et les secteurs publics et privés.

Dominique Rheault

Dominique est accompagnateur et formateur en développement de réseaux pour DORO Communications. Son mémoire de maîtrise en communication porte sur l’impact du réseau professionnel dans la carrière musicale. Il est régulièrement comme conférencier invité dans des cours à l’UQAM en plus d’être accompagnateur et formateur en développement de réseau à son compte.

Annabelle Rivard

Annabelle est doctorante en sociologie à l’Université de Montréal.

Élias Rizkallah

Élias est professeur au Département de sociologie de l’UQAM. Il est également directeur du Centre d’analyse de texte par ordinateur (ATO). Ses intérêts de recherche portent sur l’étude des méthodes en sciences humaines et sociales, l’analyse de textes par ordinateur, la sémantique intertextuelle et les représentations sociales.

François P. Robert

François détient un doctorat en communication sociale et publique de l’UQAM. Il s’intéresse particulièrement à la participation et l’engagement des personnes lors de démarches de délibération, de même qu’à l’analyse réseau en culture.

Geneviève Roch

Geneviève est professeure du Département de sciences infirmières de l’Université Laval. Ses intérêts et expertises se situent à l’interstice de l’organisation des services de santé et de l’application des connaissances, principalement dans le domaine de la périnatalité/enfance et des continuums de soins entre les établissements de santé et les partenaires de leurs réseaux de services. 

Johanne Saint-Charles

Johanne est professeure au département de communication sociale et publique de l’UQAM et co-directrice du Groupe-Réseaux.

Coralie Savard

Coralie est étudiante au baccalauréat en communication à l’UQAM.

Jonathan St-Onge

Jonathan est à la maîtrise en philosophie à l’Université du Québec à Montréal.

Rémi Toupin

Rémi est coordonnateur de la communauté de pratique du Groupe-Réseaux et doctorant en science, technologie et société à l’UQAM. Ses recherches doctorales portent sur la notion d’engagement public à travers la communication savante de la recherche sur les changements climatiques sur Twitter.

Vanessa Tremblay Carter

Vanessa détient une maîtrise en sciences de l’environnement de l’UQAM et est agente de recherche au Centre de recherche interdisciplinaire sur le bien-être, la santé, la société et l’environnement.

Alexandra Turgeon

Alexandra est à la maîtrise en communication à l’Université du Québec à Montréal. Elle s’intéresse à l’influence des discours et des campagnes de relations publiques sur la vie politique et sociale, à l’analyse critique de discours, ainsi qu’à l’instrumentalisation de l’histoire dans la création d’une unité nationale. Son mémoire, une analyse critique et féministe des discours de la CAQ sur le port de signes religieux pendant la campagne électorale de 2018, est dirigé par Stéphanie Yates.